Actualités de la cacherouth 2017
http://www.kacher.fr/ActuK2017.htm
Mise à jour le

K.Acher s'est auto-promu premier journal européen de la cacherouth indépendant de tout rabbinat et producteur.
La rédaction de K.Acher est régulièrement contactée par des personnes bien intentionnées qui souhaitent nous confier des informations de façon discrète et anonyme (demande d'appel téléphonique, documents reçus par mail sans authentification de source). Nous ne buvons pas de cette eau là et ne tenons à ne publier que des informations publiées par des personnes compétentes et responsables, quitte à ne pas divulguer nos sources. Aucun de nos rédacteurs n'est impliqué dans le monde des affaires comestibles, ni versant entreprise, ni versant rabbinique. Notre rédac maition est réceptive à toute remarque qui nous serait adressée par écrit. Afin d'éviter tout malentendu, nous ne recevons pas de message téléphoné. Nous ne nous vexerons pas si quelqu'un de (plus) compétent reprend nos enquêtes et nous fait part de ses constatations.
Ne cherchez pas ailleurs, vous êtes décidément sur le meilleur site francophone consacré à la Cacherouth.
Qui sommes nous?

 

 

 

Mots clés actualités de la cacherouth 2017.

K.Acherleaks !   Nos dossiers très spéciaux, une série de communiqués   de K.Acher
K.Acher
Bilan 2017
bebetes.htm
Une agence de notation en cacherouth
Nahalat Its'hak: fin de partie?
Du beau monde dans mon
chocolat
Thon pas de bon ton
Sauce au poisson
Pains, EK, Rav Kohen, KDis
Assister à la traite
Fraude sur les poissons
Starbucks
Retrait KF de Bonnat Halavi
Valrhona 2017
Le BBY donne le thon
Mise au point lait infantile Kedassia
Listes Rav Wolff, BDP, édition 2018
Taxe sodas

Cours du Grand Rabbin de Paris

Certification OK
Nespresso 2017
La cacherouth dans le monde
Feuilles de shushi
Hotels cachers confirmés
Vaad, pas vaad?

Esquimaux rebels
Surveillants.2

Chavouoth, plats lactés
Insectes, larves ...
Histoire belge: abattage
Fromageux, justice
Entre lait et viande
Du sang dans le vin?
Réforme du statut des surveillants
Des U pas très cachers
Dragibus 2
Malibu
Mehader
Yaourts Rav Rottemberg
Où acheter son hamets après Pessa'h?

Hamets après Pessa'h
Listes de Pessa'h
Marseille boucherie King Kacher
Papouchado: le point de vue du Rav Yossef
Ail, vers
Des lasagnes brésiliennes?
Pessa'h sans gluten
Chocolat et traces de lait
Liste Rav Wolff
Kinat Sofrim, concurrence entre Rabbins
Cahier des charges, fromages Mets et Traditions
Communiqué
Rav Hadad, brocolis
Bonnat parve halavi
Ne craquez pas pour ces crackers. OK lait.
Rav Moché Feinstein et le lait surveillé
De Dragibus
Mazdamer, Alloun, Pologne
Liqueur Litchi, TriangleK
Oignons, Agoudat Israël
lls nous ont bien fait rire
Pessa'h aux tisons
Surveillant dans un hotel

Mots clés actualités de la cacherouth 2016.
Mozarella de Lettonie
Parve et halavi. Artichauts
Chocolat, OU, Crousty Cash
Cacher Magazine Halav Israël
QR codes
Les tribulations d'une étiquette CIOP
Les salades du Badats Yerouchalaim ont leur logo

Chocolat au lait d'ânesse
Pringles au lait
Surveillant de cacherouth en Israël
Oasis Pêche-Abricot
IRK versus Gerentes

Biscottes IRK
Alerte Rav Cremisi
Observance?
Bénédictine
Rav Leonidas ?
Boissons chaudes en avion.
Saumon et rose
L214 s'emballe
Od Yossef Hai ?
Notes sur l'abattage rituel

Rav SuperK s'allie au Rav Yvoul Nokhri.
Fromages surveillés: mise à jour.
De la gélatine cachère?

Liste du Consistoire 5777
Coca et ADN
Vidéo abattage agneau
BDP: produits certifiés, produits autorisés
Des vacances cachères, Alloun
Vin cacher
Volvic, jus de raisin
Paille d'or, Alloun
Pizza transgenre
Glaces et sorbets
Laimouna
Yofino, Rav Cremisi

Rav Moché Feinstein et le lait surveillé
Abattage rituel
Beth Yossef et consommateurs
Bagats et monopole du Grand Rabbinat
Rav Yrmiahou Kohen, lait chamour
Tomme, Pessah, Hatam Sofer
Matsah, les gateaux de Pessa'h et tout ce qui va avec.
Fausse boucherie cachère
Bonbons, caramels, gélatine, cochenille, hamets... Alloun
Allergies et mentions de lait
Nescafé, Nespresso
Enquête laits
rabbinat Israélien, Pessa'h
Pom dextrose klp
Steack et hamburgers, Rav Pewzner
Préparatifs de Pessa'h, Rav Zerbib
Médicaments à Pessa'h
Rav Ralbag, fromage depuis la fabrication
Le OU travaille pour vous
Pessah au Beth Din de Paris
Kliks au lait non surveillé
Matstot sans gluten
Communiqué Rav Pewzner, Makabi
liste et index des conférences de cacherouth de ces dernières années
Four de Chabbath
Chemita et circoncision
Ks Strasbourg
RavRalbag, importation en Israël
Chabbat et défis technologiques

Thé Lipton, hoax, ver.
Rav Waye, hotels
Kedassia bénédictions
Mauron, Moyal, R Schlesinger, fromages
Cachérisation de fours
Ben et Jerry sans lait
Koumkoum
A vos tamis, prêts? Partez!
Four de Chabbath
Aicha
Michel et Augustin
Comment se planter dans le cacher?
Bilan 2015
Ne restez pas à côté de la plaque
Où l'on reparle des fromages de Pologne
Cacher ou mehadrin?
La bonne vache, c'est le consommateur
Quenelles
Scout un jour ... Liste Rav Wolf


Mots clés actualités de la cacherouth 2015.

Où l'on reparle des fromages de Pologne
Cacherouth du pain industriel
Conférence de Rav Wolff
Non respect des règles rabbiniques
Force très majeure
Rav Ovadia Yossef et la chemitah
Examiner les légumes
Cacher, ou mehadrin?
Halva halavit?
Mais que fait le Rabbinat? Mentions trompeuses
Le coup du 13ème mois
Comité pour les media
Labels, logos, certificats QR
Encore une tranche de phosphates?
Kosher stats
Travaux pratiques, certificat de cacherouth
La bonne vache
Le OK et vous
Vin vu
Toute la lumière sur vos bougies
Confétrence Rav Gugenheim
Un magazine de cacherouth complet?
Listes de cacherouth

Conférence Rav Gugenheim
Boudier
Lait de chamelle USA
Traiteurs, oeufs, bichoul Israël
BDP 5776
Skolnik, Zouaghi, Rabbinat de Marseille
Salades cacheres?
Vacances cacheres
Ne vous Zan faites pas
certificat de cacherouth QR
Nespresso 2015
Café Donatello
Rav Wolff sur la cacherouth
Haagen Dasz
Communiqué du Ihoud HaRabbanim
Des aléas du travail en équipe.
Croissants au beurre, BDP, Kedassia
Du rififi à l'abattoir.

Choux fleurs, kitnyot et MKS
Suivez le surveillant: quenelles
Des céréales sous surveillance, Kellog's
Communiqué de Rav Wolff. Conserves, surgelés légumes
Chavouoth, plats lactés
Shushi et soucis, BDP
Chemitah, ciboulette
Tufinit, Lait parve, Agoudat Israël
Foie frais et congelé
Cacherouth et éthique
Additif à la liste des additifs Rav Frankforter
Galette St Michel, lait oui ou non surveillé, Rav Ralbag, Rav Teboul
Miel, Rav Wozner, miellats.
Rabbi Manis Friedman, un dibbouk et halav Israël
Kiddouch à Kfar Habad?
Kiri de Pâque Nahalat Itshak, Barguil
Exercices de vacances: pommes frites belges MKS
Glaces et sorbets
Les bugs de Pessa'h
Vivre  avec son temps: Reisman's
Et votre Maror?
Chehitat houts? communiqués du Beth Din de Marseille.
Listes and Co
soja bio cacher pour Pessa'h
Légumes surgelés

Quinoa à Pessa'h?
Nihil novi
Grand Rabbinat israélien pour Pessa'h : maïs, nourriture pour animaux.
Hangar1
Retour sur le passé.  Senoble et Nahalat Itshak
MKS: on prend les, mêmes et on recommence
Miel de Pessa'h
Matsah sans gluten
Pourim, dernière ligne droite?
Qui vole un bœuf: fraude viande
Matsot: c'est parti!
Poulet cacher, de l'élevage jusqu’à l'emballage
Pim's Réchauffé
Conférence de Rav Wolff
Quenelles à la viande?

ActuK


Bilan 2015

Actualités de la cacherouth 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007  - 2008 - - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 -- 2014  -- 2015 -- 2016 --

Un dossier préparé par
K. Acher

 

 

Actualités de la cacherouth 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007  - 2008 - - 2009 - 2010 - 2011 -- 2012 -- 2013 -- 2014 -- 2015 -- 2016 --

Pour agrandir les images, cliquez dessus

K.Acherleaks !   Nos dossiers très spéciaux, une série de communiqués   de K.Acher
K.Acherleaks !
14 Juin 2010. Communiqué de K.Acher concernant les fromages de la Société Vino Bueno International.
Faut il en faire tout un fromage?       ------    In english: Smells “cheesy”  Et son happy end: document communiqué par le tribunal
(23 Août 2010) Ils ont choisi d'en faire un fromage.
Le Rabbin Moshé Lévy est il soluble dans le café? Nous avons mis en ligne le 29 juin 2010 ces quelques mots: Après le fromage, un petit café? Nous sommes en mesure de vous livrer la suite du feuilleton . Quelques courriers de lecteurs sur le sujet
K.Acherleaks! Communiqué concernant les produits Senoble 2011 --  Les aventures de Mamie Nova au pays des rabbins ; La déconfiture: Eva sur les traces de Nova.  Démenti du Rav Bamberger et démenti du Rav Its'hak Belinow -- Notre cadeau de Hannukah  -- Pour en finir avec la chienlit: Lorsqu'un producteur s'invente un Rabbin

Positivons: Ce que nous croyons savoir sur les surveillances de produits lactés 2017.

Avis
Messieurs les Rabbins , Messieurs les producteurs, si vous ne voulez pas figurer dans ce cadre, veillez à nous faire des produits cachers sans embrouilles.
Merci!

Ne vous faites pas pigeonner par vous même.


Notre 2017: Bilan d'une partie de nos activités et des actualités de la cacherouth en 2017


Du poisson et que du poisson: présence de vers (anisakis) dans du poisson congelé sous haute surveillance...
Extrait de notre page "Des invités indésirables" (http://www.kacher.fr/bebetes.htm)
Les sardines, bien difficiles à disséquer seraient souvent infestées des vers.


La mode est au recyclage. Nous recyclons donc ici un article de 2012 qui fait suite à une question d'un lecteur très branché à l'époque.
Question:
Est ce que K.Acher a pensé a éditer une "liste" des produits, batei din, rabbanim avec des "indicateurs de confiance" ou des mentions importantes (comme ici avec du lait nokhri) ? ce serait vraiment interessant pour nous autre les consommateurs crédules...

Cher ami
Nous avons un grand yetser hara de le faire, mais dans le même temps nous percevons toute la subjectivité qu'il y aurait à faire ceci dans notre petit coin, malgré le caractère pluriel de notre rédaction et des sensibilités qui s'y expriment.
Nous appelons de tous nos souhaits à ce qu'une association de consommateurs s'érige en partenaire crédible pour mettre en place un dialogue avec les principaux intervenants de la cacherouth et mette en place une agence de notation.
Nous avons même rêvé que les notes aillent de AA à KK...

Une agence de notation en cacherouth?
Impossible de se fier à ce qu'un producteur met sur ses étiquettes.

Nous aurions tendance à privilégier les Rabbins qui répondent clairement aux questions. Voire rapidement.
Un rabbin qui nous répond à une question technique immédiatement, sans avoir besoin d'interroger le producteur juif ou le fabricant, qui nous dit "j'étais sur place", c'est un plus immédiat.
Lorsqu'il exhibe un cahier des charges précis ou les certificats de cacherouth des matières premières utilisées, c'est un plus immédiat.
Un producteur prêt à prouver la présence d'un délégué rabbinique non par une réservation ou une facture d'hôtel ou de voyage, mais par des photos et la preuve qu'il a contrôlé cette présence, c'est un avantage.
De même s'il peut prouver l'achat et la livraison de matières premières cacher.

Autre facteur (relatif) de notation: avez vous affaire à un one man show, ou à un travail d'équipe structurée?
Avez-vous affaire à un homme qui traîne des histoires sans fin où le fric et la fraude industrielle se disputent la primeure?
Qui sont et quelle est la réputation des producteurs associés à ce Rabbin?
Qui sont et quelle est la réputation des rabbins associés à ce producteur?

Et ces points, c'est avant de décider si l'utilisation de certains lactosérum (comme le fait le Rabbinat de Londres et Amsterdam) est convenable ou non.
Avant de faire un bilan qui permette de savoir si la taille des usines Babybel ou Mamie Nova peut ou non laisser entrevoir une surveillance digne de ce nom.
Et je zappe sur bichoul Israël, bitoul bechichim a priori, etc…

Vous êtes partant pour monter une agence d'évaluation?
Nous persistons à penser que c'est une affaire de pro, et qu'il sera difficile de trouver des rabbins non impliqués dans leurs propres appréciations, des industriels non rongés par la jalousie sinon plus, des administrateurs communautaires non acquis à des causes politiciennes et copinages…


17 Décembre 2017, 5ème bougie de Hannoucah
Nous avons reçu ce matin un communiqué de Hypercacher relayant un communiqué du Badats Nahalat Its'hak mettant en garde à propos des produits labelisés " Nahalat Its'hak". suite


Dans la série "Il y a du beau monde dans mon chocolat", un correspondant attire notre attention non pas sur la surveillance conjointe de la Eda Haredit, du Rav Schneebalg et du StarK (le beau monde), mais sur la présence de vers dans certains emballages de Chocolat au lait avec noisettes grillées (roasted hazelnuts) d'un lot arrivant à péremption en septembre 2018.
Cela dénote une malfaçon dans la fabrication et emballage du produit, qui ne met pas en cause le Rabbinat ou le distributeur, mais le fabricant.
Il semble toutefois que la maison Shneiders soit au courant, et on peut s'étonner que le produit n'ait pas été retiré –ou entièrement retiré- de chez les distributeurs.
La présence de "soies" dans l'emballage doit attirer l'attention.

L'histoire se poursuit en 2018


Communiqué du OU:
Il se vend en France du thon en conserve "Five 5 Fish Tuna"
portant le logo OU P, et qui n'est pas sous notre surveillance.
https://oukosher.org/kosher-alerts/ou-kosher-alert-five-fish-tuna/


Hannoucah arrive!

Applaudie par le Rabbinat, la serviette jetable spéciale lait.
Un must pour les beignets fourrés de crème au lait vendus à tous les coins de rue!


Certaines sauces ou condiments sont préparés avec du poisson, l'anchois semblant dans ce cas le meilleur choix.
Compte tenu de l'interdiction faite par nos Sages de mélanger poisson et viande, cela peut poser problème.
Certains rabbins estiment que compte tenu des faibles quantités de poisson dans la sauce, le poisson est "batel", annulé dans plus de soixante fois sa quantité, et cela ne pose pas de problème.
A l'intention de ceux qui souhaitent être plus rigoureux, les rabbinats recommandent un affichage, comme cette sauce worcestershire surveillée par le OK, qui mentionne "fish" et cette tapolive agréée par le Vaad Rabbanei Loubavitch qui dessine un poisson près de son logo.
Plus? http://www.crcweb.org/kosher_articles/fish_and_meat.php et https://oukosher.org/blog/consumer-kosher/fish-and-meat/


Pains baladeurs. 6 Novembre 2017
Dans un communiqué du 5 Novembre, le Rav Yrmiahou Kohen dénonce une fabrication de pains par la Société KDis qu'il n'aurait pas surveillée.
Au total: une production par K-Dis de divers pains faits en Espagne, sous le logo EK du Rabbinical Centre of Europe (http://www.rce.eu.com/ et https://www.ekosher.eu/), et portant mention de la "stricte surveillance du Rabbin Yrmiahou Kohen". Suit un communiqué du Rav Kohen, stipulant que ces produits ne sont pas sous sa surveillance, puis circule une facture émise par le EK pour le paiement par KDis d'une taxe annuelle pour les productions KDis en Espagne et en Roumanie. Pas un certificat de cacherouth , mais un document qui en l'absence de communiqué du EK, fait penser que ces pains sont effectivement sous sa surveillance, et se demander qui et pourquoi a fait figurer le nom du Rav Kohen, qui fait par ailleurs partie des activités du EK, sur ces emballages.
Comptons sur tout ce beau monde pour ne pas en savoir plus, et d'ailleurs ceci concerne peu le consommateur.


Second communiqué, du 6 Novembre 2017
CORRECTIF
Je souhaite par la présente faire savoir publiquement que l’annonce comme quoi les produits mentionnés ci-dessous n’étaient pas sous ma surveillance, était erronée. (A noter que j’avais fait attention à indiquer que je ne les avais pas surveillés, mais je n’ai jamais dit qu’ils n’étaient pas casher.)
PAIN DE MIE-BURGER CLASSIC-MAXI BURGER-BRIOCHE PEPITES CHOCOLATE-BRIOCHE PETIT PAIN
Je viens de m’entretenir avec le surveillant rituel qui était sur place en Espagne, à savoir le Rav Yossi Piksler, et il m’a prouvé qu’il avait eu mon accord oral par téléphone, qui se basait sur la description qu’il m’avait fait de comment l’usine avait été cashérisée. Et ainsi fut fait. De même pour les tous les produits utilisés là-bas ainsi que les matières premières. Ils sont 100% casher. Simplement du fait que je n’étais pas présent physiquement, additionné à la fin des fêtes, j’ai oublié tout ça…
Je souhaite donc par la présente faire savoir publiquement que tous les produits susmentionnés ont été faits sous mon accord de cashrout par le surveillant Rav mentionné. Ils sont donc casher sans aucune réserve.
Je serais très reconnaissant a tout ceux qui ont publié la première annonce de bien vouloir m’excuser et de m’aider a diffuser également cette annonce.
Grand Rabbin Yirmiahou Kohen.
Et pour terminer, https://www.youtube.com/watch?v=rEx8V1XwceI


Scoop: 15 Septembre 2017
Les chocolats Bonnat au lait ne sont plus garantis par le KF de Londres.
Tout certificat antérieur à cette date est à mettre de côté. Et tout chocolat au lait déja acheté à considérer comme au lait non surveillé, malgré l'étiquette.
Le fabricant, de son côté a produit des attestations qu'il se fournit en poudre de lait non surveillé garantie cachère par le Rav Hod.
Octobre: Le Rabbinat Kosher Federation de Londres (KF) nous a fait parvenir la nouvelle liste des chocolats Bonnat qu'il garantit.


Envie d'assister à une traite? Ici, traite automatique dans une grande ferme.
Nettoyage des trayons (pis) par guidage laser et caméra -   Traite


4 Octobre 2017: Petit coup de *** du Rav Chmouel Eliahou contre l'organisme "hachgaha peratit" et l'organisation Tsohar. "hachgaha peratit" autorise comme cacher des restos "se déclarant" conformes aux exigences de la cacherouth, comme la Cour Suprême, Bagats, l'y autorise. On connait la commission du Bagats à la cause de Torah et Mitsvoth, dans le style "grosse commission". Selon le Rav Chmouel Eliahou, "hachgaha peratit" couvre un restaurant qui ne peut être cacher, et il explique ses dires. En hébreu. http://www.kacher.fr/RavChmouelEliahou__Tsohar20171004.pdf


Une étude européenne montre que dans la restauration, un poisson sur trois servis n'est pas celui que l'on croit.https://www.newfoodmagazine.com/news/42712/study-food-fraud-attracts-attention/


Dans un communiqué, le StarK et le CRC de Chicago mettent en garde contre la consommation de certains produits même basiques de Starbucks. Ainsi, si les tasses sont lavées en même temps que le reste de la vaisselle, même le café noir pose un problème de récipient non cacher. http://cordetroit.com/kosher/k-cor-2017-09-18-kashrus-alerts/



Transmis le 22 août par un ami israélien qui a reçu ces photos d'un gateau au chocolat au lait sous la surveillance du Rav Teboul, fait à partir de lait en poudre non surveillé.
"Monsieur le Rabbin Je suis parti ce mercredi faire les achats d'alimentation et j'ai trouvé ce produit de gâteau au chocolat avec la mention de "Badats" "Afiat israel" et "Kosher Dairy" en connaissant le Dayan Touboul je me suis pas posé de question c'est seulement en regardant le coté en hébreu que j'ai compris que le lait n'était pas Chamour.
Je suis très surpris de la volonté du Rabbinat de Lyon et de son Dayan de vouloir nous cacher la provenance du lait et le faire passer pour Kosher Dairy. Sans noter que le lait est Halav Hakoum". De plus est que le rabbinat de Lyon et son Dayan sont rentrés dans la cour des cacherout Triangle K -Ralbag Rabbi Hod Rabbin Alloun et autre.
Je tenais à vous le faire savoir en connaissant votre sérieux et votre droiture et que vous nous apporter une cacherout sérieuse dans le domaine du laitage.
Respectueusement
"

Le fait est que ce produit n'est pas –et apparemment ne sera pas – sur le marché français, où la réputation de rigueur du Rav ne souffrirait pas de cette disgression. Nous ne disposons que de la composition en anglais et en hébreu, sans le nom du fabricant.
Reste qu'au moment où les réseaux sociaux sont pleins de questions et remarques sur la cacherouth à deux vitesses, et le double standard sinon plus, on en a ici un bel exemple.


Mise à jour du certificat de cacherouth des chocolats Valrhona par Rav Ralbag (TriangleK).
La majorité des chocolats ont le statut de produit lacté.


Le BBY donne le thon. 27 Août 2017
Vous êtes nombreux à nous demander ce que nous pensons de tel ou tel Rabbinat.
Ben, nous ne pensons pas. Nous nous contentons de collectionner des faits, les porter à la connaissance du public, et philosopher sur leur signification.
Donc, pour le Badats Beth Yossef, nous ne manquerons pas à la règle.
Ci-dessous, un courrier de surveillants de Thaïlande, adressé à la Rabbanouth Harachit, sur une fabrique de thon Cacher lePessa'h sous la surveillance du BBY, et avec approbation du Grand Rabbinat israélien.
On y apprend que le surveillant a fait un tour dans l'usine, n'a pas allumé marmites et fours et a laissé étiquettes et hologrammes à la disposition du fabricant, mail à l'appui.
Voici les faits. Pour le reste, voyez avec votre Rav.
7 Septembre 2017
Un courrier du 11 juillet mentionnait l'incident, sans nommer le rabbinat responsable et concluait
"cet incident est probablement un cas parmi d'autres dans cette surveillance, et c'est l'intervention d'une autre équipe venue pour une autre fabrication qui l'a révélé."
http://www.bhol.co.il/forums//topic.asp?cat_id=4&topic_id=3136378&forum_id=16810


Mise au point d'un lait infantile Cacher par Kedassia: A l'initiative d'un industriel de la communauté, la firme Kendal Nutricare a accepté le défi de produire un lait pour nourrissons cacher de tous les points de vue, et bien sûr conforme aux normes scientifiques en cours.
Les rabbins de Kedassia ont travaillé pendant de longs mois avec les nutritionnistes et ingénieurs de Kendal à l'élaboration d'un produit satisfaisant, et ainsi naquit le Kendamil cacher ... suite


Ce n'est pas notre tasse de thé, mais on ne vous le cachera pas: la liste de Rav Wolff valable jusqu'en Août 2018 est parue: http://www.chiourim.com/liste-des-produits-casher-du-rav-wolff-pour-eeif5491-html/
La liste du consistoire aussi: http://www.consistoire.org/pdf/Produits_Selectionnes_Acip_5778c.pdf
Même si nous clamons que le recours aux listes du BDP ou de RW n'est pas notre tasse de thé, nous ne dénigrons pas ceux qui pour des raisons géographiques, ou parfois pécuniaires n'ont pas accès à une cacherouth idéale. Cette liste est faite pour eux.
Tout comme le heter de RMF, qui met lui aussi des limites à ce heter, "ce n'est qu'en cas de grand besoin" http://www.kacher.fr/RMF_chamour.htm. tout comme RW met des limites "Cette liste n’a donc en aucune manière vocation à revêtir une portée générale. Elle n’a de valeur que dans l’impossibilité avérée et vérifiée de se procurer des produits alimentaires sous surveillance permanente."
Reste à apprécier dans quelles circonstances on peut s'auto déclarer en situation de besoin au point de recourir a priori à cette liste.


Les méfaits de la taxe sur le sucre, dite taxe sur les sodas Août 2017
Entrée en vigueur en France depuis 2012, cette taxe sur les boissons sucrées est de l'ordre de 2,51 centimes par canette de 33 centilitres, pour l'instant.
Instituée en Angleterre plus tardivement, elle semble avoir des effets plus radicaux … sur la cacherouth.
C'est ainsi que le Beth Din de Londres met en garde sur la gamme de Ocean Spray: Cranberries Blackcurrant, Blueberry, Pomegranate, Rapsberry, qui sont maintenant sucrées au jus de raisin, et sortent ainsi de la liste des produits autorisés. http://www.kosher.org.uk/article/ocean-spray-drinks-now-nk.
Le KLBD avait déjà mis en garde il y a quelques années concernant les jus "Innocent" compte tenu de l'utilisation "massive" de jus de raisin dans les installations.
Il ne semble pas que l'instauration de cette taxe en France (ou en Europe,) ait eu de tels effets, même si la consigne a toujours été de bien consulter la liste des ingrédients des boissons sucrées, fruits en sirop et compotes. Il semble que les plus touchés soient les boissons multifruits, les boissons exotiques.
Il convient de toutes façons d'être encore plus vigilants qu'auparavant.


28 Juillet: une série de courts cours du Grand Rabbin de Paris en matière de cacherouth:
Cours du Grand Rabbin de Paris : Liste des Produits Sélectionnés, https://vimeo.com/221826126, https://vimeo.com/221826173, https://vimeo.com/227385084, Viande cachere https://vimeo.com/221826205


Vous voulez vérifier la certification par le OK d'un produit? Rendez vous sur la page
http://www.ok.org/consumers/kosher-food-guide/?S=chocolate&st et indiquez le nom dui produit.


Un petit café? Oui, mais pas n'importe lequel. Les certificats de Nespresso pour 2017: Nespresso 2017a et 2017b. D'ailleurs la plupart des boites portent mention de cette cacherouth.
La suite sur http://www.kacher.fr/listings.htm



La cacherouth dans le monde (http://www.kashrut.com/News/) Juillet 2017
- Inauguration en Hongrie d'un abattoir d'oies, et garantie du Président de préserver la liberté de culte, dont l'abattage rituel. http://www.vosizneias.com/274901/2017/07/14/csengele-hungary-hungarian-pm-vows-to-protect-jewish-rituals-ahead-of-opening-of-kosher-slaughterhouse/
- La Hollande fait marche arrière et annule toutes les mesures contre l'abattage rituel (http://www.ejpress.org/article/Dutch-Jewish-organisation-signs-agreement-with-Minister-to-safeguard-the-continuation-of-Sechita-in-the-country/23360)
- La viande de laboratoire, cette fameuse entreprise qui devrait éviter les abattages et autres souffrances animales, est nourrie avec du sérum bovin. On ne parle plus de cacherouth dès lors. (http://www.slate.com/articles/health_and_science/science/2017/07/why_is_fetal_cow_blood_used_to_grow_fake_meat.html)
- Tolérance et non discrimination. Un thème qui a réuni récemment diverses associations anti racistes et des représentants des communautés juives et musulmanes. Au menu: abattage rituel, circoncision. (http://www.jpost.com/Diaspora/European-Jews-Muslims-team-up-to-face-ritual-slaughter-circumcision-bans-499164)


Notre bestiaire s'est enrichi de petits crustacés trouvés sur des feuilles de shushi.
Visitez le zoo: http://www.kacher.fr/bebetes.htm


Ils ont encore frappé:
Les Codes de la cacherouth publient la liste des Rabbanim qui ont confirmé leur surveillance effective lors des séjours de vacances.
Elle n'est peut-être pas complète, pas à jour -le jour où nous postons cette page-, mais l'initiative est intéressante. On notera aussi que le rabbinat engage aussi sa responsabilité dans le domaine des règles de tsniout selon la halakha telles que piscines et activités organisées par l’hôtel et ces hotels sont signalés.


Vous aviez choisi des escalopes entières 100% poulet pour ne pas prendre du reconstitué.
Vous voilà avec du reconstitué à 50% de poulets.
Merci Zoglarnaque, merci CPK, merci le Rabbinat.

Restos du Vaad Rabbanei Loubavitch 29 juin 2017
Evènement exceptionnel à la rédaction: recevoir le jour même de sa parution la liste des établissements surveillés par le Vaad Rabbanei Loubavitch.

Il est question de l'ouverture d'un site, promis depuis plus de 10 ans, actuellement en travaux.
4 Juillet: ... Tellement exceptionnel que le Rabbinat Loubavitch nous a fait savoir que cette liste n'est pas émise par le Rabbinat et peut ne pas être à jour. Nous ne pouvons que vous conseiller de consulter: http://vaad.fr/restaurant/pdfEtablissement.php?cp=
Encore un bug informatique.


Nouveaux venus en France, les esquimaux halavi "rebels" en ligne directe de Belgique, sous la surveillance conjointe de Kehal Yereïm Paris (KYP) et du Vaad Rabbanei Loubavitch. Avec une telle surveillance, vous n'avez plus d'excuses pour ne pas en acheter aux enfants ... et à vous.


Surveillants.2                 Mai 2017
Du travail des surveillants
On parle beaucoup en ce moment d'une réforme du fonctionnement de la cacherouth en Israël. En grande partie, cette réforme devrait modifier le rôle et le statut du surveillant rabbinique attaché à un ou plusieurs établissements de restauration.
Petit regard sur l'état des lieux en France: Rôle ingrat des surveillants, Statut, Solution? , Surveillant: un humain comme un autre? , Le surveillant superman! , Le vrai superman! Ces surveillants sur lesquels on compte plus que sur le rabbin…Formation du surveillant, Donner au surveillant les moyens de travailler
  http://www.kacher.fr/surv201705.htm
Et un supplément inattendu: le surveillant ripoux!

Chavouoth, plats lactés....mai 2015, reloaded mai 2017
Rappel: la plupart (ou tous) des cheesecake importés des Etats Unis avec label de cacherouth sont au lait non surveillé.
Dans tous les cas, même pour origine France, l'absence de mention "lait surveillé" signifie lait non surveillé.
Lorsqu'on se souvient que l'usage de consommer des plats lactés a parmi ses origines, le fait que le bébé qui allait devenir Moché Rabbénou avait refusé de consommer le lait d'une nourrice non juive, car une bouche sainte ne doit s'ouvrir que pour des nourriture saintes, on peut se dire qu'à cette occasion on se doit de donner à nous et à nos enfants la meilleure cacherouth, c'est à dire du lait surveillé.


Une page entière consacrée à ces hôtes indésirables de nos assiettes: les larves et insectes

Il est interdit de consommer des animaux non cachers. Cette interdiction concerne aussi les insectes,vers, larves et autres hôtes indésirables de nos salades, fruits, légumes, farines et sachets d'épices mal conservés, parasites des animaux et poissons.
L'interdiction ne concerne que les bestioles visibles à l'oeil nu. Encore faut il savoir les chercher. Les photos que nous allons présenter s'attachent à monter les bestioles visibles à l'oeil nu, puis à utuiliser un agrandissement pour mieux se convaincre.
Voici un florilège de photos et de vidéos qui achèveront de vous convaincre qu'il faut examiner et laver les légumes: fenouils , endives (et oui, même les endives), riz, et riz et riez encore.
Pour plus d'animation, riz, sésame, salades, salade verte, fraises. couscous, poisson - Et pour les cas exceptionnels ... ne vous laissez pas conter florette.- le poivron présenté ici n'est pas infesté de vers, il s'agit de pousses de germe qui se sont détachées après cuisson (...)
Le matériel utilisé est une table lumineuse, et une toile synthétique ultrafine au maillage très dense, qui sert à filtrer l'eau de lavage.


La dernière histoire belge se passe en Wallonie. http://www.globalmeatnews.com/Safety-Legislation/Transition-period-in-Belgium-to-change-religious-slaughter
Après la Flandre, la Wallonie vient d'opter pour l'interdiction de l'abattage sans étourdissement.
Une période probatoire de deux ans est accordée aux abattoirs pour mettre leurs équipements en adéquation avec cette loi. Au nom du bien être animal.

Cela signifie la fin de l'abattage rituel dans ce plat pays.
Dans la mesure où cette loi n'interdit pas l'importation de viandes abattues rituellement, la communauté juive ne sera affectée que par le surcoût éventuel des importations.
Encore que …
Les viandes importées en France d'Espagne, Pologne, Hongrie, Roumanie, Irlande, voire Amérique du Sud, sont parfois à des prix très concurrentiels.
Bel exemple de solidarité européenne: ils préfèrent donner leurs parts de marché à d'autres pays européens.
Bientôt nos éleveurs français enverront leurs troupeaux à l'étranger, et certains agriculteurs et abattoirs mettront la clé sous la porte.
Un grand bien être pour les animaux, au détriment du bien être des travailleurs de la filière viande.
Nous attendons avec impatience que les honorables parlementaires statuent à l'identique pour le cuir de leur siège auto, leurs tatanes et les fauteuils de leurs salons, et pourquoi pas sur les conditions inhumaines du travail dans ces lointains pays d'où proviennent ces cuirs.


Le fromageux dans la panade:
http://www.kashrut.com/News/?alert=W567
https://www.thestar.com/news/canada/2017/05/09/criminal-charges-laid-over-fake-kosher-cheese-at-kids-camps.html
Pour la première fois, un tribunal canadien s'apprête à juger un distributeur qui aurait falsifié des certificats de cacherouth pour vendre à des institutions orthodoxes.
Après une plainte déposée par le Kashruth Council of Canada
On cherche un Conseil de la Cacherouth en France qui pourrait faire la même chose (en attendant que se crée une Association de consommateurs de produits cachers).
Mais il est vrai qu'en France on a plus affaire à des "rabbins" qui falsifient eux-mêmes les règles, ou qui se font rouler par des surveillants qu'ils ne surveillent pas.

Entre lait et viande, spécial Chavouot

La question a déjà été posée sur la toile, et diverses réponses ont déjà été données, certains moins rigoureuses que les autres, même émises par d'éminents Rabbins.
A la demande de lecteurs, nous rappelons ici l'usage des communautés Loubavitch, basé sur une lettre du Rabbi, et appuyé par des témoignages sur le Rabbi précédent, des références du Chloh et du Zohar.
L'usage est d'attendre entre la fin de la consommation des produits lactés et la viande une heure, de séparer par birkat hamazone, rincer la bouche et boire une boisson forte.
(hors certains fromages durs, pour lesquels on attend 6 heures)


On en avait parlé en 2005, http://www.kacher.fr/ActuK2005.htm#vinsang
Mais il est bon de mettre à jour, et parfois référencer nos dossiers.
Du sang dans le vin?
Utilisé pour le "collage" du vin, les sangs et gélatines sont en principe interdits depuis la vache folle.
Et pourtant:
1999: https://www.lesechos.fr/23/06/1999/LesEchos/17926-032-ECH_des-produits-clarifiants-du-vin-a-base-de-sang-bovin-saisis-en-france.htm
2010: http://www.liberation.fr/futurs/2013/02/03/dans-3-ans-un-millesime-sans-viande-ajoutee_878981

2017 ?

Réforme du statut des surveillants de cacherouth en Israël  -  Publication du 9 mai 2017

Notes du Rav Shmouel Semelman, Responsable au Rabbinat de Jérusalem
[Nous avons mis entre crochets nos notes de lecture, et aménagé le texte]

(Je m'excuse d'avance des fautes d'orthographes)
On m'a demandé d'expliquer ce qui se passe avec la réforme du Rav Lau de la kashrut.
Impression personnelle et résumé des faits
Il est connu que l'heure de Hashem est mille ans et j'ajoute avec humour que l'heure du mashgiah [son temps de travail] est un millième d'heure .
En plus le mashgiah est payé directement par le restaurant ce qui n'est pas toujours très sain [car s'il s'oppose ou dénonce des faits, il peut être licencié et se retrouver sans travail].
En général un mashgiah a entre 3 ou 5 endroits où il doit rester une heure ou plus, suivant le style de l'endroit surveillé.
Un kiosque de falafel n'est pas comparable à un restaurant bassari avec 3 cuisiniers non juifs.
Il en reste que cette situation amène pas mal de marit ayn pas très sain [donne du travail du surveillant une image erronée].
Le patron dira que le mashgiah ne fait pas ses heures et ne mérite pas son salaire.
Le mashgiah répondra que s'il vient 2 fois 20 mn c'est comme 2h et de toute manière ce n'est pas vrai il vient et fait son travail.
D'autres diront que le patron ferme l'œil car moins le mashgiah est là, le mieux c'est pour lui had gadya had gadya, [à traduire par "quand le chat n'est pas là les souris dansent"] et tout ça est exploité par une presse prête à manger du dati à chaque repas.
Il semble que la vérité est comme toujours au milieu.
Vient le Rav Lau avec un projet de réforme.
1) il y aura un neeman kashrut (correspondant de cacherouth, employé de cuisine religieux agréé) qui fera le tamisage le nettoyage de la salade etc. etc.
Et en plus il y aura le bakar, contrôleur, l'ancien mashgiah qui circulera sur 4 ou 5 restaurants,
L'ampleur de la surveillance du bakar sera selon le style du restaurant et selon que le patron acceptera la présence de caméras dans le restaurant (ce qui diminuera le nombre d'heures de surveillance demandées)
Mais !!
Et là est la grande réforme (décriée par les mashgihim) le restaurateur payera la surveillance du mashgiah à la moatza datit. (Conseil des Cultes régional, et non plus directement au mashgiah)
Il est difficile d'expliquer le système israélien, mais la moatza datit ne veut pas être l'employeur des surveillants, (car elle n'est pas subventionnée pour ça par l'état qui ne veut pas agrandir son déficit budgétaire) et donc ne peut pas être l'employeur de tous les mashgihei kashrut (il a 5000 mashgihim en Israël) et c'est là que ça coince.
On propose donc au mashgihim de devenir des prestataires de services sans droit sociaux et d'être payés en indépendants sur facture par la moatza qui a reçu le payement du restaurateur ce qui limiterait la dépendance financière du mashgiah face au restaurateur.et ils refusent absolument ce statut car ils se retrouvent sans droit sociaux [à l'exemple des auto entrepreneurs du droit français, qui n'ont pas les mêmes droits sociaux qu'un employé…].
Il y a encore beaucoup à dire et à rentrer plus dans les détails sur la réforme proposée par le Rav Lau.
A mes yeux cette réforme est un moindre mal (ra bemiouto) ou la moins mauvaise solution


Havdalah, 8 mai 2017
Non, tous les U ne sont pas symbole de cacherouth.
Ni le U de Unilever,
Ni le U des magasins U.
Not all U are koshrut symbol.
Neither U of Unilever,
Neither U in a circle of Magasins U, Hyper U etc.

Courrier
<<Concernant les Dragibus. Haribo sans ercher.
Voici la liste des ingrédients (...)
Il n'y a pas Pas de gélatine de porc!!!!!!
Arrêtez de nous faire peur svp.
==
Seul doutes cacheroute:
si il y aurait du raisin ou sucre de raisin dans le bleu patente V ou Anthocyanes.
https://fr.openfoodfacts.org/…/3103220025338/dragibus-haribo>>
===
K.Acher: Cher ami,
Merci de votre courrier.
Vous savez peut être qu'on ne fait de bonne cuisine que dans des bonnes casseroles.
Vous savez peut être aussi que l'on ne fait des produits cachers que dans des ustensiles cachers, c’est-à-dire cachérisés si besoin, après que ces ustensiles aient contenu des produits non cachers.
Il ne suffit pas qu'un produit soit exempt d'ingrédients non cachers, il faut encore que les mixers, les récipients, les tapis roulants aient un statut de cacher.
L'avis de Rav Wolff – qui semble vous effrayer - est que les dragibus ne peuvent être cacher que dans certaines conditions.
Nous vous invitons à réécouter l'enregistrement http://www.kacher.fr/ActuK2017.htm#RW_dragibus, et à en discuter avec votre rabbin.
Amicalement
K.Acher
www.kacher.fr
http://www.kacher.fr/ActuK.htm

PS: Si l'expéditeur nous donne une adresse mail de retour valable, il pourra recevoir ce courrier.


Heureux soit qui ... Ben non, justement.
Le Malibu n'est validé cacher que pour la production faite par Chivas, en Ecosse (UK), et non la production Pernod, qu'elle vienne des USA ou d'Espagne.


Exit Mehoudar, vive Mehader!
Exit? Pas vraiment, puisque le nom de marque, jadis fleuron de Eldaï et Rav Frankforter, est passé dans l'escarcelle de devinez qui (http://bases-marques.inpi.fr/).
Un gentillesse entre concurrents.
Ne cherchez pas Mehadrine, il est encore chez Eldaï à ce jour, la concurrence s'étant acheté Mehadrin.


Nouveau venu, pour nous en tout cas, dans le petit monde des produits lactés sous haute surveillance:
Des yaourts "le bon yaourt", de Bâton rouge (Casimex), sous la surveillance du Rav M Rottemberg de Paris.
Nous apprécions que la surveillance soit attestée par une mention incrustée dans le design du produit, et  non par une étiquette baladeuse, et c'est de plus un signe que le produit vise à s'installer dans le paysage de nos échoppes.


Nous vous avons déja chanté cette chanson, et même plusieurs fois.
A l'issue de Pessa'h, votre détaillant, devrait vous exhiber une attestation de vente du 'hamets établie par une autorité rabbinique. Afin de prouver qu'il ne vous vend pas de hamets ayant appartenu à un juif durant la fête de Pessa'h.
Pas une vague photocopie du pouvoir de vente donné - ou non- au Rabbin, mais une attestation sur papier à en-tête signée etc....

Et les Rabbins devraient rendre publique la liste des établissements pour lesquels ils ont assuré cette vente, comme le fait le Grand Rabbinat Israélien.
A notre connaissance, seul le Rav Avraham Baroukh Pewzner a publié une liste.
De son côté le Beth Din de Paris a publié une liste de succursales de chaines d'alimentation réputées ne pas être propriété d'un juif, et donc dont le hamets peut être acheté sans risque de transgression.


Vous veillez à terminer tout votre hamets avant Pessa'h, et ne pas vendre de hamets à un non juif, ni consommer de hamets qui aurait été vendu pendant Pessa'h?
Grand bien vous fasse. Vous avez avec vous des pages de jurisprudence en ce sens, et au minimum une tradition familale solide.
Sachez simplement que votre boulanger juif, même s'il a terminé son stock de hamets avant la fête, vous met en difficulté.
Soit qu'il ait gardé de la farine, et que lève le doigt celui qui peut garantir que le blé n'avait pas été humidifié (hametsé!) avant mouture, soit qu'il ait recours à des ingrédients, dont notamment du gluten, hamets par excellence.
Sachez encore que votre épicier cacher ne vous soigne pas mieux. Il a vendu son stock, (il appose une cipie du certificat de rabbin ayant procédé à la vente?) ou a acheté après Pessa'h à un distributeur qui lui-même avait vendu son hamets, en tout cas on l'espère. Jetez un coup d'œil sur les dates de fabrication, vous le verrez.
Quant à la mode des produits "cuits après Pessa'h", soyez sûrs qu'entre la farine et les additifs multiples, vous avez affaire à du hamets d'avant Pessa'h, mais vendu correctement si la surveillance est bonne. En effet, les industriels ne prennent pas le risque de se trouver en manque d'approvisionnement et auront recours à des fournisseurs disposant d'un stock d'avant la fête.
Dernier problème, et non le moindre: votre détaillant a vendu son hamets avant la fête, et mais se fait livrer dans les jours suivants par des distributeurs, intermédiaires, grossistes ou fabricants qui ne sont pas contrôlés, et ne se sont pas forcément débarrassés de leur hamets correctement.

Un peu plus?
http://www.bhol.co.il/forums//topic.asp?cat_id=4&topic_id=3132624&forum_id=16810


Edifiant détour dans les rayons cachers des grandes surfaces.
Les rayons ont bien été achalandés, et le cacher pour Pessa'h y cotoie allègrement les produits hamets, manifestement déposés là pour être achetés par les consommateurs peu attentifs.
C'est génant quand on sait que ces approvisionements pour Pessa'h sont faits par les grossistes en cacher eux mêmes.
Plus génant encore, un lecteur nous a dit avoir trouvé la même confusion chez un commerçant spécialisé dan sle cacher, ou des cubes de consommé de poulet Telma pour Pessa'h étaient mélangés à des cubes non cacher pour Pessa'h.
Ce bug aurait été réparé, mais on ne saurait être trop prudent de bien vérifier lors de l'achat.
(En photo, un cube OU P , cacher pour Pessa'h)

Liste du Badats Yerouchalaim pour Pessa'h 5777 http://www.kacher.fr/Eda_madrikhcacherout_psh77.pdf, et pour l'année 5777 hors Pessa'h http://www.kacher.fr/Eda_madrikhcacherout_77.pdf.
Liste du Beth Din de Paris pour Pessah 5777: http://www.consistoire.org/Brochures/Pessah2017/Pessah2017.html
Liste du Rav Rottemberg pour Pessah 5777: http://milah.fr/pessah/Pessah5777/CIOP77-gen.pdf et http://milah.fr/pessah/Pessah5777/CIOP77-listes.pdf
Quelques listes à l'international: http://www.kashrut.com/Passover/

Communiqué du Beth Din de Marseille concernant la boucherie King Kacher Emsallem de Marseille.
Epilogue?

Papouchado: le point de vue du Rav Yaacov Yossef

Préparatifs de notre bilan de 2016
Dans le cadre de notre série "lls nous ont bien fait rire", voici notre palmarès 2016

23 Mars 2017. Ail, aïe, aïe

Les importations de Chine...
On avait les contrefaçons, les malfaçons, les sans façons.
On a maintenant des petits vers. Pas pour trinquer, des vers.
Premier producteur mondial d'ail, la Chine envoie naturellement en Israël, où les petits yeux des inspecteurs de cacherouth ont trouvé à l'oeil nu des infestations massives de bestioles dans les ails non épluchés et sous la peau des gousses d'ail.
A en pleurer...


22 Mars 2017. Des lasagnes brésiliennes? http://www.foodsafetynews.com/2017/03/federal-police-mount-dragnet-on-brazilian-meat-inspectors/#.WNLqqWffjGi

Federal police drop dragnet on Brazilian meat inspectors
1100 policiers, 309 perquisitions, 38 arrestations, 33 licenciements.
C'est l'aboutissement d'une opération de police brésilienne mettant fin à un trafic d'influences autour de politiciens et d'inspecteurs sanitaires, qui fermaient les yeux (pas les poches) sur la commercialisation de viandes avariées ou non conformes.
Mais ce n'est pas en France. Ici on se contente de lasagnes au cheval.

Lait surveillé ou pas? Peut-on encore laisser notre cacherouth, c’est-à-dire notre santé spirituelle, aux mains de fonctionnaires et politiciens vénaux?


20 Mars 2017. Nouvelles de Pessa'h.

Pour faire simple, la page de Pessa'h du Consistoire de Paris est http://www.consistoire.org/Brochures/Pessah2017/Pessah2017.html.
Pour les anglophones, la page http://www.kashrut.com/Passover/ référence les brochures et avis émanant du OU, OK, CrC, StarK, COR et BDP, sans parler des rabbinats brésilien et mexicain.


20 Mars 2017. Pessa'h sans gluten (PSG ?)

Intolérants au gluten (maladie coeliaque) ou allergiques aux protéines de blé, vous pourriez être intéressés par des matsot sans gluten:
Il existe une production américaine de Lakewood.
Mais aussi une production israélienne, sous la surveillance de Rav Gross et Eda Haredit, proposée en France par http://www.codedelacacherout.com/
Kacher Leak n'a aucune responsabilité quant à cette vente, ni quant aux garanties de "sans gluten".

Un petit tour par la page http://therapeutesmagazine.com/flocon-d-avoine-gluten/ permettra de mieux saisir l'intérêt de l'avoine pour les intolérants au gluten. Nous ne sommes pas garants de la valeur scientifique de cet article.
S'il existe des divergences entre rabbins pour convenir que l'avoine d'aujourd'hui est l'avoine de nos ancêtres, tous conviennent que des galettes faites avec d'autres céréales que blé, orge, avoine, épeautre et seigle ne sont pas des matsot et ne rendent pas quitte de la Mitsvah de manger de la matsah le soir du Seder.

19 Mars 2017. Chocolat et traces de lait

Vous êtes certainement intrigués par les mentions "peut contenir du lait, traces de lait" sur certains emballages de produits ne contenant pas de lait dans les ingédients.
Vous n'êtes pas seuls, la FDA s'y est aussi intéressée, dans le cadre d'une recherche sur les allergènes cachés, notamment le lait.


19 Mars 2017. Nouvelle liste de Rav Wolff: http://www.chiourim.com/liste-des-produits-casher-du-rav-wolff-pour-eeif5491-html/

Nous ne sommes pas fans de listes établies sur des allègements de la halakha, même si elles sont précédées d'un avertissement du genre "cette liste est basée sur des avis indulgents et qu’il est évident qu’a priori il faut acheter des produits avec une surveillance permanente", car depuis leur parution, beaucoup de monde est devenu "scout ou en situation d’eloignement géographique par rapport aux grandes communautes juives, rendant difficile l’approvisionnement en produits sous surveillance."


19 Mars 2017. Kinat Sofrim. La concurrence entre Rabbins

Kinat Sofrim. La concurrence entre Rabbins augmente la sagesse. (Baba Metsia, 21, 1)
La concurrence a aussi d'autres bienfaits, en dehors d'aiguiser la sagesse des Sages.
La concurrence ferait même baisser les prix.
Qu'en est-il dans le cacher?
Qu'en est-il au niveau de la qualité de cacherouth du cacher? Etat des lieux


17 Mars 2017. Cahier des charges d'une fromagerie

Suite à une négociation n'ayant pas abouti, la société Mets et Traditions nous transmet le cahier des charges demandé pour une fabrication de fromages, (Surveillance Rav Teboul)
Nous publions en dehors de toute intention publicitaire à l'intention de ceux qui souhaitent comprendre pourquoi un fromage cacher est plus cher qu'un autre.

17 Mars 2017. Communiqué du Rav Menahem Hadad, Bruxelles

Message du Rav Menahem Hadad de Bruxelles, concernant une production de brocolis commercialisée par une firme israélienne, "Cacher le Pessah, non garantie sans insectes, à rincer avant consommation".
"Je n'ai donné aucune certification à ce produit, ni à cette société, c'est une contrefaçon"


16 Mars 2017.
Vous préparez Pessa'h?
Nous aussi.
Un petit avant goût de ce qu'il ne faut pas faire, envoyé par Jonathan.

27 Février 2017. A la pointe du progrès

A la pointe du progrès en matière de recherche agroalimentaire et en avance sur Pourim, la Chocolaterie Bonnat vous propose un chocolat "parve dairy"
Le Rabbinat KF est intervenu et cette erreur a été corrigée


16 Février 2017. Ne craquez pas pour ces crackers

Notre correspondant a été surpris de lire sur ces crackers la mention "milk" en anglais. Soit.
Sur la contre étiquette en français, en caractères millimétriques, figure la mention de lait et lactosérum pour ces crackers, surveillés par le OK, là encore en caractères qui pourraient servir à votre examen de la vue.
Evidemment, pas la peine de préciser qu'il ne s'agit pas de lait surveillé.
Ne les prenez surtout pas, car à l'examen des photos de notre ami, il apparait que le produit est de plus périmé.

8 Février 2017. Certains s'abstiennent ... Hadrei Haredim vous souhaite un bon Tou Bichvat

Curieux label de cacherouth sur ces figues sèches.
Après les avoir garanties cacheres, le Badats de la Eda Haredit de Jérusalem rajoute "et certains s'abstiennent de les consommer".
Compte tenu du risque de trouver une infestation de bestioles peu fréquentables, ils vous mettent en garde. 
http://www.bhol.co.il/forums//topic.asp?cat_id=4&topic_id=3129189&forum_id=16810

Et pour ceux qui se demandent à quoi sert le label de cacherouth dans ces conditions:
lls vous garantissent que ces fruits ne sont pas de l'année de Chemitah, que les dîmes ont été prélevées, qu'ils ne sont pas enduits de matière non cachère, n'ont pas été cueillis ni emballés pendant Chabbat par des juifs.
Ils auraient pu ouvrir chaque figue en deux et l'examiner, mais ça a moins de g..... à la vente.

Suite à la publication sur un honorable site d'un communiqué d'un honorable Rabbin qui tend à permettre les confiseries Dragibus de Haribo, voici une note vocale de Rav Wolff sur le sujet. http://www.kacher.fr/RW-audio-dragibus201702.mp3

Rav Moché Feinstein et le lait surveillé: un courrier peu diffusé de 1968

Traduction de Igrot Moché,
Rav Moché Feinstein,
Volume 8
Yoré Déah 4ème partie,

En ce qui concerne le lait, cela fait des années que les gens craignant D.ieu de Toronto ont mis en place une production de lait et produits, laitiers surveillés depuis la traite.
Ces derniers temps, cet usage s'est émoussé, au prétexte du coût un peu élevé, et beaucoup prennent du lait "des compagnies", même parmi ceux qui depuis des années ne consommaient que du lait et des fromages au lait surveillé.
Et même s'il y lieu d'être moins rigoureux dans ce pays où il est interdit de mélanger du lait d'un animal impur à du lait de vache, (comme expliqué dans les références xxx), ce n'est qu'en cas de grand besoin (comme mentionné dans les références en question qu'un homme scrupuleux doit être rigoureux sur le sujet du lait surveillé, et qu'un directeur d'institution scolaire ne doit acheter pour les élèves que du lait surveillé, même si la situation financière n'est pas la meilleure, car cela fait partie de l'éducation que les élèves voient à quel point les Bné Torah doivent être rigoureux, même sur un simple doute d'interdiction, et ils en apprendront à craindre les interdictions. Toutes les dépenses de la Yéchivah sont en effet destinées à élever des générations fidèles à Hachem et à sa Torah, et en matière d'éducation, il n'y a pas d'économies à faire) et cette condition n'est pas rencontrée à Toronto, même si le lait est plus cher.
Maintenant, dans les endroits éloignés où il ne se trouve pas de possibilité de lait surveillé industriel, ou qu'il n'est pas aisé pour un particulier de surveiller une traite, on pourra se tourner vers le lait industriel non surveillé, comme mentionné dans les références plus haut.
Plus particulièrement, ceux qui ont toujours pris du lait surveillé doivent prendre en compte la situation de "neder" (vœux) occasionnée par la pratique d'une bonne action répétée trois fois (…).
Et ce n'est pas parce qu'une permission a été donnée pour le lait qu'elle s'étend aux produits fromagers. Il y a lieu sur ce sujet de se renforcer et d'élargir le cercle des consommateurs de fromages cachers afin que les prix puissent retrouver un cours plus bas.
Que par le mérite de l'empressement à accomplir les commandements de D.ieu nous puissions mériter la délivrance complète à laquelle nous aspirons depuis tant.
28 Tamouz 5728 - (1968)

Autres références lactées:
Lait chamour, quelques définitions
Lait chamour, son importance spirituelle
Rav Moché Feinstein et le lait surveillé
Un lait trait par un non juif, un juif ne le voit pas
Le livre de la cacherouth, Rav Wagshall, page 4 et 5

Pessa'h aux tisons. 5 janvier 2017
Nous avions entamé nos "préparatifs de Pessa'h" dès janvier, en nous intéressant à tout ce qui tombait dans nos boites aux lettres.
Nos amis de Codes de la Cacherouth en ont fait autant, et mieux, opuisqu'ils sortent ce 30 mars la liste des rabbinats ayant confirmé leur surveillance de Pessa'h pour ds hotels.
http://www.codedelacacherout.com/accueil-1.html
On appréciera que la liste du Beth Din de Paris soit encore en cours d'élaboration 12 jours avant la fête.
 
On notera que les Rabbins Rottemberg, Wolff, les Rabbinats de Strasbourg et Marseille ne surveillent que des hotels où sont copnfirmées des règles de tsniout selon la halakha telles que piscines et activités organisées par l’hôtel.
Pessa'h aux tisons. 5 janvier 2017
Préparer Pessa'h maintenant?
Vous n'y pensez peut être pas, mais d'autres oui.
Grille de lecture: Kitnyot? Matsah cherouya? Viande glatt (quelle chehita?), Halav Israël?

Nous estimons que des affiches ou pages internet imprécises, erronées ou sans prix de séjour doivent inciter à redoubler d'attention.
Le nom du Rabbin, ou mieux d'un Rabbinat officiel permet de juger du sérieux de la proposition en matière de cacherouth.
Pour mémoire: comment choisir un hotel pour Pessa'h:http://www.kacher.fr/Notpasc.htm#neuf
 
 
Séjour 1:
La Cacheroute sera Glatt Cacher Lamehadrine (viande Halak Rav Mordekhai Rottenberg) sera assurée par un Machguiah expérimenté et une équipe compétente de surveillants qui l'accompagneront.
 
Comprenez: il n'y a pas de Rabbinat qui surveille, mais un surveillant expérimenté. Lequel? S'il est déja embauché, pourquoi pas son nom et son numéro de téléphone?
La viande viendra de telle Chehita. Vraiment?
Si vous êtes prêts à mettre 1500€ par personne sans le savoir, foncez!
Séjour 2:
Cuisine « GLATT KOSHER », Lamehadrine, Holov Israël, sous le contrôle du Grand Rabbinat de NICE ; présence permanente de nos Masguihim. Glatt Casher sans kitniot
Précis!
Il est vrai que pour 2400€ par personne, il vaut mieux assurer.
Séjour 3:
Costa Brava, sous la surveillance du Rav Cremisi.
Précis!
Comment résister à la tentation de vous livrer cette publicité de Pessa'h 5776: http://5ip.mj.am/nl/5ip/1n4p4.html?a=1flG31
d9U7&b=dad42bc7&c=5ip&d=7cc706c1&e=47cfbaf3
Un rabbin inconnu en guise de surveillant, un "Badats" qui n'en est pas un, une affiche baclée ...
   
   
   

Un rabbin inconnu, soit.

Mais en quelle langue est la bénédiction qui suit son nom? (Yérouchalaïm en verlan)

Bon, ça commence mal.

Encore que la présentation sur leur site soit différente: http://www.alloj.fr/9254/pessah-2017/therese-laskar-to-club-pessah-2017.html

Prix non affiché.

Pineda del Mar. Bon, le Rabbin, malgré un court séjour à Pau est un inconnu.
Rassurant, l'hotel est "entièrement privatisé" selon le site https://www.holidaysorganisation.fr/.
"Avec ou sans kitnyot" peut être une source d'embrouilles, notamment pour ceux qui tiennent à ce que leur vaisselle ne soit pas en contact avec des kitnyot.
Moins rassurant, le site situe le Rabbin Bondit comme animant les sedarim et les cours, mais ne parle pas de la cacherouth.
 

Saluons ce séjour de Club Turquoise, qui garantit:
- avec ou sans kitnyot, - présence d'un Rabbin et deux surveillants tout au long du séjour, - Beth Din de Paris, Viande Glatt

  Et encore Lena Club, Glatt, sans kitnyot, Sous la surveillance du Rav Rottemberg.
Une info de http://www.kashrut.com/News/?alert=W534
http://matzav.com/cancelled-pesach-program-forced-to-terminate-after-hotel-refuses-to-deactivate-sensors-for-shabbos/
Aux USA, un organisateur a annullé un séjour de Pessa'h dans un hôtel qui avait installé des détecteurs de présence jusque dans les chambres, et refusait de le désactiver pour les jours de fête et Chabbath.
Ces détecteurs ont pour effet de désactiver éclairage et chauffage dès que les occupants ont quitté leur chambre, et de les rallumer dès que la porte s'ouvre.
C'est une violation des lois du Chabbath, et les organisateurs ont préféré rembourser les clients. Chapeau!
   
   
   

2 Février 2017. Les langues se délient.

Certains tremblent encore des menaces qu'ils ont reçues. D'autres, non.


1er Février 2017. Un Mazdamer de plus

Bonne nouvelle pour les amateurs de sensations fortes: un fromage Mazdamer de plus, mais cette fois "sous la surveillance de Rav Moché Alloun". Nous envoyons nos reporters en Pologne pour aller interroger les vaches.


Curieuse liqueur. 1er Février 2017

Cette curieuse liqueur au goût de litchi, vendue en Israël, attribuée à la fabrique de pastis Girard et prétendue surveillée par TriangleK a attiré l'attention d'un surveillant israélien. Après quelques échanges d'information entre picologues français et israéliens, il s'avère que c'est une contrefaçon, donc un alcool non cacher


Boursault volage. 24 Janvier 2017

On l'a retourné dans tous les sens, ce second fromage, sans lui trouver d'étiquette de cacherouth. Un oubli bien sûr.
Très sûr même, lorsque l'un d'entre nous a assisté en 2013 à la réception d'un carton entier non étiquetté.
Le genre d'oubli qui survient lorsque le fromage n'est pas surveillé (comme il faut)/(du tout), et que les étiquettes sont posées en entrepôt à Rungis ou dans le camion de livraison.


On se mêle de vos oignons. 16 Janvier 2017

On nous signale que des oignons frits, Produits en Espagne par Fruveco, à Murcia, Produit 24/02/2015, à consommer avant 24/02/2017 et portant label de Kosher Badatz Agudat Israël sont une contrefaçon. Nous ne savons pas à quel échelon de la distribution se situe l'arnaque.
Nous attendons le communiqué officiel de Agoudat Israël.
Le produit est à considérer comme taref, doit être rapporté au revendeur. Les vendeurs doivent se mettre en rapport avec la Société TAL qui commercialise le produit pour retour.


Message reçu d'un surveillant. Janvier 2017
Vous achetez vos filets de poisson avec peau et écailles j'espère. Il y a quelques années, j'assurais la surveillance d'un hôtel pour les vacances. Au début du séjour, le chef (juif) sort des filets de poisson surgelés sans peau du congélateur et veut les cuisiner. Je refuse. Hurlements du chef et de l'organisateur du séjour "on a toujours utilisé ce type de poisson, et on travaille avec vous depuis des années ! " J'appelle le rav responsable "Si tu peux identifier à 100% que c'est un poisson cacher, c'est bon." Comme je ne suis pas poissonnier, je dis que je suis incapable de prendre cette responsabilité, et on finira le séjour au saumon. Le soir, confidence du directeur goy de l'hôtel "tu as eu raison de refuser, l'année dernière le mashguiah avait autorisé un poisson blanc sans peau, et on a découvert à la fin que c'était du requin ! "

Mozzarella de Lettonie. Décembre 2016

C'est un article prêt depuis septembre 2016, mais nous attendions l'apparition du produit sur les étals. Nous ne l'avons toujours pas vu, mais préférons vous le servir tiède maintenant, plutôt que réchauffé en 2017.

Poursuivant nos visites de documents tenant à la cacherouth des laits et fromages européens présents sur le marché français, petite incursion en Lettonie, à Smiltene, avec le Ihoud HaRabbanim Mehadrin (IRK) pour une fabrication de Mozzarella.
Pour compléter votre vision du IRK, vous lirez encore http://www.kacher.fr/IRK_Pessah5776.pdf et http://www.hassidout.org/sj/component/content/article/240-international/49183-badatz-ihoud-harabanim--le-lait-lait-et-la-fabrication-du-fromage-mozzarella.

Lire l'article: http://www.kacher.fr/IRK_Smiltene201609.htm


CERTAINS PRINGLES SONT AU LAIT.

Des gérants et vendeurs de magasins sympathiques. D'autres, tu peux leur redire chaque mois pour qu'ils avertissent leur clientèle. Sans succès.

Les Pringles made in Europe ne sont pas cachères.
Les Pringles des USA peuvent arriver avec une certification cachère du OU. Mais certaines spécialités contiennent du lait et portent le OU-D.
Votre distributeur de produits cacher ne le sait pas forcément, et dans tous les cas le signale rarement.
Demandez lui de le signaler sur ses pannonceaux!



Le respect de l'étiquette se perd... Mis à jour 15 décembre 2016

Suite à une demande de renseignements, le Rav Gad Buchbinder du OU , New York, nous fait savoir que la Société Crousty Cash commercialise des pots de pépites de chocolat portant un symbole de cacherouth du OU, sans permission.
La Société Crousty Cash s'est engagée à retirer le logo OU de ces produits.
Le OU demande de signaler tout nouveau conditionnement qui porterait le OU.
(Ces chocolats proviendraient d'une production cachère du OU, mais leur reconditionnement en pots de 2et 6 kg par Crousty Cash hors de toute surveillance rabbinique ne permet pas d'en affirmer la provenance.
La Société Crousty Cash a déja commis un reconditionnement non contrôlé de chocolats de la Eda Haredit en 2015)

Le Rabbinat Loubavitch de France, qui a mené ses propres investigations sur le sujet nous a fait parvenir le communiqué suivant, destiné aux établissements sous son contrôle.

COMMUNIQUÉ
Le Rabbinat Loubavitch tientà vous informer qu'à compter de ce jour le chocolat distribue par la société CROUSTY CASH, Représenté par Mr H. Douieb est strictement interdit.
Cela concerne
-Les bâtonnets de chocolat Hatam Sopher
-les pépites chocolat
-les pastilles chocolat
-Les pistoles chocolat
Ainsi que toutes les autres déclinaisons vendues par cette société.

En effet sur l'étiquette du seau figure le label Kacher du certificateur américain OU
Il est purement et simplement falsifié.

Il est donc important de sortir immédiatement tous ces chocolats de vos établissements et cela dès à présent.


Cacher Magazine N° 111 consacré à 'halav Israël

A boire et à manger dans l'article du Cacher Magazine N° 111 consacré à 'halav Israël.
Surtout lorque nous savons qu'un des ardents défenseurs de 'halav Israël ne surveille pas le travail de ses surveillants, et parle donc dans le vide. Pages 1  2  3  4
Voire nos articles iconoclastes:
http://www.kacher.fr/ActuK2016.htm#observance201611  et   http://www.kacher.fr/Ce_que_nous_croyons_savoir201609.htm



(Piqure de) Rappel: Pringles au lait.

Les Pringles made in Europe ne sont pas cachères.
Les Pringles des USA peuvent arriver avec une certification cachère du OU. Mais certaines spécialités contiennent du lait et portent le OU-D.
Votre distributeur de produits cacher ne le sait pas forcément, et dans tous les cas le signale rarement.
Demandez lui de le signaler sur ses panonceaux!

 


Observance?

Observance, Larousse:
· Action de pratiquer fidèlement une règle en matière de religion : Observance des préceptes du Coran.
· Littéraire. Action d'obéir à une habitude, de se conformer à un modèle, une coutume ; la règle de conduite elle-même, convention :

Les médecins rajoutent un sens: "suivi des consignes de traitement par le malade", en bref adhésion à l'ordonnance médicale.

En matière de cacherouth, au delà du sens classique de suivi par le consommateur des prescriptions du code alimentaire juif, nous sommes préoccupés par un énième sens: le suivi par les surveillants et fabricants des prescriptions du Rabbin qui garantit le produit.
Nous ne parlons pas de ce monsieur qui rejette le sujet sur son importateur à chaque fois qu'une question et soulevée sur ses produits, mais allons projeter quelques cas pratiques sur ce type d'observance.

1 Un grand Rabbinat européen qui a donné des consignes strictes dans un cahier des charges que nous avons pu consulter, pour une fabrication de fromages. Du terrain, on nous a fait remonter que ces consignes ne sont pas suivies, car le patron "sait tout" et estime que telles et telles précautions sont inutiles. Qui contesterait que même sans sa surveillance c'est bien du lait de vache qui coule dans les tuyaux. Cacher, c'est sûr, mais dans le standing "mehadrin" que le Rabbinat entend assurer aux consommateurs.
Le Rabbinat s'est peu soucié de l'observance de ses prescriptions!

2 En 2013 est signalé un accident allergique impliquant des biscuits parve sous la surveillance du Beth Din de Manchester. http://www.kacher.fr/ActuK2013.htm#btb20130828
L'incident n'a pas fait l'objet d'un communiqué du Beth Din, mais il semble que la société commercialisant le produit ait fait une production avec ou sans l'accord du Rabbinat et que les prescriptions de cacherouth idoines n'aient pas été respectées. Bien sûr on vous dira que c'est une erreur dans le circuit informatique, mais ...

3 Un Rabbin donne des consignes concernant les produits utilisables dans un établissement sous sa surveillance, et le patron nous affirme que le surveillant lui a dit exactement le contraire. Et la pizzeria tourne joyeusement comme ça pendant plusieurs mois.

Les exemples connus sont légion, pour ne pas parler des incidents étouffés ou cachés du public.
Un Rabbinat israélien qui fait des fromages en Europe de l'Est et en confie la coupe, le râpage et le conditionnement au revendeur dont il ne contrôle pas le surveillant, un Rabbin persuadé de faire des fromages au lait surveillé, mais qui ne sait pas qui surveille le lait parce qu'il fait une confiance aveugle à un commercial qui n'en fait qu'à sa tête, (et nous en avons un second dans la même embrouille....), le Rabbin Its'hak Belinow de Milan qui autorise une fabrication limitée et se retrouve devant une épicerie complète à son nom http://www.kacher.fr/KL_rybambel.pdf


En bref, il ne suffit pas d'émettre des recommandations, de faire de fabuleuses déclarations de principe, il importe que nos Rabbins surveillent leurs surveillants s'ils veulent rester (ou redevenir) crédibles.


Rav Leonidas ?

Ben voilà.
Fort de sa présence sur la liste des produits autorisés par le Consistoire de Paris (http://www.consistoire.org/pdf/Produits_selectionnes_5777b.pdf) , le chocolatier Leonidas applique lui même des certificats de cacherouth sur ces (ses?) produits.
Le caractère lacté de ces crottes n'est pas non plus mentionné.
Nous ne savons pas qui garantit que la pochette surprise ne contient que des spécialités agréées par le BDP.

15 Décembre 2015 Cacher ou mehadrin?

Selon un article de Actualité Juive de ce 11 décembre 2015, Israël s’apprêterait en 2016 à instaurer un étiquetage des viandes en fonction de notes basées sur le bien être des animaux de ferme, selon un barême de 1 à 5.
Cela commencerait par la volaille : surface par poulet, plein air, nourriture, rythme d’alternance lumineuse, et pourquoi pas musique classique, repas à la carte et abattage sous hypnose.
Gageons que en Europe, un étiquetage en fonction du bien être animal mettrait les animaux abattus, même par notre chehita, en bas du panel, parce que c’est tendance.
Il est évident que les normes obligatoires devront être respectées, mais cela se présentera comme un bonus pour l’éleveur, auquel nombre de clients seront sensibles.

Dans le même ordre d’idées, on instaure en France un étiquetage nutritionnel avec un code couleur, (http://www.ouest-france.fr/economie/consommation/etiquetage-nutritionnel-le-code-5-couleurs-recommande-par-les-experts-3636922) qui mettra en valeur les aliments « utiles », bénéfiques », au détriment des sucres emballés dans des corps gras que nous avons appris à nos enfants à aimer. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas pour le Nutella, les Kinder, les céréales sucrées etc… Même si les normes sanitaires en vigueur en permettent la commercialisation.
D’autres se sont inventés des choix écologiques : agriculture bio, fruits non importés par avion, commerce équitable, sans travail d’enfants esclaves.
Des critères politiques sont parfois pris en compte : pas de sodastream de Judée Samarie, pas de vins du Golan, pas de salades du Sahara occupé par le Maroc, pas de mandarins du Tibet, pas de commerce juif (ouppss, non ça c’était en Allemagne en 1938)
Au final, chacun continuera à acheter selon ses goûts, son porte-monnaie, ses options écolobio, ses prévisions d’avenir délivrées par ses analyses sanguines et les magazines spécialisés, bref chacun sa recherche de son « mieux ».

En matière de cacher aussi, existent plusieurs normes.
La norme minima, et elle est pour certains beaucoup plus laxiste que pour d’autres, et la recherche du « mieux ».
L’approche ne saurait être manichéiste, réduite à cacher/non cacher, mais doit tenir compte que chacun peut être amené à fournir pour faire « mieux ».
Cela peut s’exprimer par l’exigence de pain « afyat Israël », cuit par un juif, d’aliments « bichoul Israël », cuits par un juif, de viandes sélectionnées selon la qualité de la chehita, selon les conclusions de l’examen post mortem, l’encadrement de la chaine de conditionnement jusqu’à la vente. Cela peut s’exprimer par le choix de laitages « ‘Halav Israël », traits en présence d’un juif, et leur transformation sous telle surveillance rabbinique plutôt que telle autre.
(Il est vrai que cette recherche du « mieux » doit aller de pair avec un comportement vis-à-vis de son prochain qui soit aussi une recherche du mieux)
Nous avons pensé depuis longtemps établir un barême, depuis AAA (avec l’accord de Goldman et Sachs) à KK (sans l’accord des rabbinats concernés), mais nous préférons laisser ce mérite aux courageux rabbins et administrateurs du judaïsme français.
Pour nous (et chacun se reconnaîtra) qui sommes à la recherche du « mieux » dans le choix de l’école de nos enfants, de notre destination vacances, de la qualité de notre voiture et de notre environnement électronique, il se pourrait que cette recherche du « mieux » en matière de cacherouth ne soit pas une option mais une obligation.
Autant il serait suspect qu’un Rabbin consulté vous demande la marque de votre voiture ou les conditions de vos dernières vacances, autant il incombe à chacun de se poser ces questions devant les rayons du supermarché. L’assistance juridique fournie par l’observance des listes de cacherouth de tel ou tel Rabbinat n’est pas forcément suffisante lorsque dans la vie profane on a des choix plus raffinés.


.La bonne vache. 3 Novembre 2015

La bonne vache, c'est le consommateur...
Un correspondant nous a fait parvenir une vidéo diffusée sur le site Facebook " Tous les certificats Kasher" https://www.facebook.com/100009509870291/videos/1504253894901592/ (http://www.kacher.fr/LBV201510.mp4)
qui dissèque une boite de fromages fondus "La Bonne vache" estampillée Nahalt Its'hak.
Sous l'étiquette ronde de la boite, une autre étiquette de fromages fondus Netto, comme sur le ruban qui ferme la boite. A l'intérieur, 12 portions de fondus Netto.
(... article entier)
Rappelons quelques références quant à ce Rabbinat:
http://www.kacher.fr/ActuK2012a.htm#concours2012a
http://www.kacher.fr/ActuK2011a.htm#KL20110607
http://www.kacher.fr/ActuK2014.htm#NI2014psh
http://www.kacher.fr/ActuK2011a.htm#anticip
http://kacher.fr/NI5772a.htm
http://www.kacher.fr/ActuK2011a.htm#k0
http://www.kacher.fr/ActuK2011a.htm#retoques

Rappelons aussi que ce Rabbinat est dirigé par un Rav Ouriel Barguil (téléphone: http://www.kacher.fr/NI/thenobel.jpg), et se place sous la direction du Rav Eliahou Abergel qui ne proteste pas contre cette utilisation de son nom, voire s'abrite derrière la stature du Rav Kaddouri, qui ne peut plus protester contre cette utilisation de son nom.



7 Janvier 2015 . Quenelles à la viande? Retoqué 1er Février 2015


Un consommateur a eu la désagréable surprise de sentir un fort goût de poulet dans des quenelles de brochet achetées en décembre 2014, de la Maison Desmaris, "sous la surveillance de Moshé Alloun". D'autres adultes de son foyer ont également fait le test et trouvé odeur et goût de poulet.
Voulant en avoir le cœur net, notre correspondant a fait analyser son paquet de quenelles de brochet, dans lequel a été trouvé par analyse ADN
Plus que 0.5% de poulet
Plus que 0.5% de dinde
Plus que 0.5% de bœuf.
Soit plus que 1.5% de viande non cachère dans un produit supposé être du poisson.
Nous avons appris que le Rabbin Teboul a fait supprimer sans tambour ni trompettes ces quenelles du menu des restaurants de Lyon, en attendant les résultats de ses investigations.
L'entreprise en question travaille effectivement de la viande de volailles, et aussi crevettes et morilles qui n'ont pas été recherchées par ADN.
Bien que le produit fasse probablement l'objet d'un rappel, nous invitons tout gourmet qui pourrait en avoir stocké à consulter les Rabbinats concernés avant de les cuisiner, et ne pas se laisser endormir par des boniments.
Il y a effectivement goût de viande, et même en présence de moins de 1/60ème, le goût serait suffisant pour invalider le produit.
Les puristes nous diront qu'il faut faire goûter le produit par un connaisseur non juif (et non au courant de l'embrouille…) pour affirmer qu'il y a goût de viande non cachère. Et les super puristes diront qu'il faut faire une nouvelle analyse quantitative pour déterminer les proportions exactes de poisson et de viande. Vous avez de l'argent à investir? Notre consommateur estime lui avoir déja trop dépensé.
On peut penser qu'il s'agit d'une erreur d'étiquetage, mais cela laisse supposer qu'Alloun laisse ses étiquettes à la disposition du fabricant, qui fabrique à sa guise les lots cachers.
On peut penser que le surveillant n'était pas là en début de fabrication, et a laissé au fabricant le soin de "nettoyer" ses installations, ce qu'il n'a pas fait, en laissant d'importants restes de fabrications précédentes à la viande. Cela amène là encore à se questionner sur les conditions de surveillance effectuée par ledit rabbin.
Petit indice supplémentaire: les dates de fabrication.
Saumon: mercredi 16 juillet 2014, et brochet: mardi 20 mai 2014
Or les bons usages de la cacherouth veulent qu'on travaille un lundi tôt matine, après les 24 heures de repos hebdomadaires. Là encore, une barrière a sauté.
Yehouda Alloun nous a fait remarquer avec son amabilité légendaire que les dates 16 juillet et 20 mai 2014 sont les dates de congélation, et que les produiits ont été élaborés la veille, qui est un jour férié. Ceci apparait d'ailleurs sur les numéros de lot, que nous n'avions pas cru nécessaire d'analyser. Autant pour nous.
Il nous a également confirmé que d'autres analyses sont en cours, avec le Rabbi Teboul, et "nous manquerons pas d avertir les consommateurs".
Voici les pages 1 et 2 de l'analyse ADN initiale.
14 Janvier: Rectificatif ou mise au point?
De bons amis ont attiré notre attention sur la portée des tests ADN.
Coté technique d'abord, avec Technique ADN: http://www.rts.ch/emissions/abe/test/3362131-le-type-de-viande-des-kebabs-le-test.html
(Première minute…)
Et http://www.processalimentaire.com/Qualite/Detection-des-especes-quelles-methodes-a-disposition-22869
Côté interprétation, avec le devoir d'envisager que la présence d'ADN de poulets soit liée à la présence d'oeufs http://www.test-achats.be/alimentation/supermarches/en-direct/viandes-et-fraudes
Et comme les oeufs de dinde ne sont pas légion, et les œufs de bœufs restant à inventer, une approche de la compréhension de résultats de tests inattendus:
<< Il ne s'agit pas forcément de fraude mais dans certains cas d'une contamination des lignes de production mal rincées>>
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/du-porc-dans-des-plats-a-base-de-viande-de-boeuf-en-belgique_1573282.html
Nous en arrivons donc à 0.5+0.5 % de viande inattendue dans des quenelles de poisson, et nous attendons avec vous les conclusions du Rabbinat de Lyon.

Lien vers le communiqué du Rav Teboul concernant cette affaire.
=-=-=-=-=--=

1 Février:
Nous avons fait état du communiqué de Rav Teboul dès qu'il nous est parvenu, le 22 janvier, confirmant la "hezkat cacherouth" du lot 14139 de quenelles au brochet sous la surveillance de Rav Moshé Alloun, en nous réservant le temps d'analyser les documents mis en circulation par Yehouda Alloun, et qui ont servi au Rav à déterminer la position du Beth Din de Lyon: contre analyse quantitative (http://www.kacher.fr/anal20150122.pdf), lettre du producteur Desmaris (http://www.kacher.fr/Desmaris20150122.pdf), lettre du laboratoire Ampligene (http://www.kacher.fr/amplg20150122.pdf).
Les éléments de discussion que nous allons rapporter ici ont été soumis au Rav Teboul le 27 janvier, par mail.

Les dernières analyses ne peuvent pas contredire les premières, mais les préciser:
Les premières détectaient de l'ADN de poulet et de dinde et de bœuf à des taux (un peu) supérieurs à 0.5%, les secondes à des taux (un peu) inférieurs à 0.5%.
Il n'en reste pas moins que un taux de 0.4% signifie que dans une préparation de 1000 kilo, il reste 4 kilo de viande X, soit plus d'une dizaine de kilo de la préparation de quenelles précédentes. Nous sommes persuadés que peu de Rabbanim accepteraient ceci de leurs exécutants, et ne se pareraient pas du qualificatif de 100% mehadrin.
Par ailleurs Yehouda Alloun ne témoigne pas sur les conditions de préparation et de surveillance (j'étais présent, j'ai veillé à ce que … , les quenelles ont été scellées jusqu'à emballage … etc) mais fait décrire son travail par le producteur, dont le langage est loin d'être messia'h lefi toumo. Mr Desmaris dans son courrier du 14 janvier y rapporte des précisions auxquelles un producteur moyen n'accorde pas d'importance, et nul doute que les termes en ont été écrits à la demande de A. Notre propre courrier du 9 janvier était resté sans réponse.
Mr Desmaris y apporte cependant quelques éléments inattendus: il innove un nouveau chapitre de biologie moléculaire en affirmant sans sourciller que l'ADN de dinde est présent à cause de la grande quantité d'œufs de poule dont sont faites les quenelles. (Nous lui avons écrit depuis, pour savoir sur quelles bases scientifiques il assène ce postulat, mais les mails semblent moins bien marcher entre Toussieu et Paris qu'entre Toussieu et Viileurbanne).
Enfin, dans ce courrier, alors qu'il n'a pas connaissance de la contre analyse et de la notion que du lait a pu être incorporé aux quenelles avant analyses, il admet que même après nettoyage consciencieux et ébullition des instruments faits par son équipe, il puisse rester 0.5% d'ADN de viande, donc une quantité non négligeable, soit dans une préparation de 1000 kilo 5 kilo au moins de viande de dinde, 5 kg au moins de viande de bœuf. Libre à lui de gérer son entreprise comme il l'entend. Là où le bât blesse, c'est qu'en rendant public ce document, A entérine lui aussi l'idée qu'après un nettoyage maison, et une "ébullition" du système, il puisse rester une quantité non négligeable de viande étrangère.
Pire encore. On y apprend que en 3h15, A a surveillé les quenelles pour son frère, Rav Moché Alloun.
Portant, il y a peu, une fabrication de quenelles sous la houlette du Beth Din Beth Yossef, a été suspendue, compte tenu des coûts exposés par le temps de nettoyage et de cachérisation par les surveillants de cacherouth: plus d'une journée. Il en va de même pour un audit d'une fabrication de quenelles qui aurait pu être fabriquées sous la surveillance du Beth Din de Lyon, mais n'a jamais été réalisée à cause des coûts élevés de fabrication liés au temps de nettoyage et cachérisation.

Un courrier joint du laboratoire Ampligene (http://www.kacher.fr/amplg20150122.pdf) nous apprend que les analyses, comme les contre analyses, auraient été faites non pas sur la barquette entière fournie par le consommateur plaignant, mais sur une préparation cuite avec du fromage et du lait qui l'accompagnait. Ceci malgré le fait qu'il y est mentionné "barquettes sous atmosphère". Soit.
Mais dans ce cas, si on se fie à la recette de préparation du site Desmaris, (http://www.desmaris.eu/?cat=2), il aurait plus de poids de lait et de fromage que de quenelles, et les taux de dinde serait alors non plus proche de 0.5 mais de 1% d'ADN, soit 10 kilo de viande de la production précédente.
Encore faut-il y croire. Le lait peut effectivement contenir de l'ADN des cellules de la glande mammaire de la vache. En quelle quantité? Si l'on compare le nombre infime de cellules qui se déposent au fond d'un litre de lait au nombre de cellules présentes dans un kilo de viande, il faut boouucoouup de lait pour donner des traces proches de 0.5%.


Nous avions conclu notre courrier au Rav Teboul en disant:
Croyez nous, nous ne tirons aucun intérêt de ce que nous publions, et ne cherchons pas la tête de Yehouda Alloun. Juste qu'il admette qu'il a pu se produire quelque part une erreur.
Tant il est vrai qu'on ne prête qu'aux riches.
Notre parution initiale est présente à http://www.kacher.fr/ActuK2015.htm#quenelles20150107.
Nous y avons apporté des faits, tenté de chercher une explication, et n'y avons porté aucun jugement. Nous avons été jugés et lapidés en place publique pour avoir informé le public, et pour avoir par notre parution permis d'enclencher une contre analyse. Nous n'avons pas dit notre dernier mot sur cette situation.

=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

Pour les partisans de la théorie du complot:
On pourra s'étonner que le 7 janvier A prétend que des analyses sont en cours. (https://www.facebook.com/groups/447598571982808/765115556947773/)
Pourtant, le Labo Ampligene ne "réceptionne" l'échantillon à analyser que le 12 janvier, date de réception de la seconde analyse? Il y a-t-il eu une première (seconde) analyse dont le résultat n'aurait pas convenu, amenant à se rabattre sur les restes du premier échantillon du 18 déc 2014?
Pourquoi sur ces résultats est-il mentionné que l'échantillon a été réceptionné non dans son emballage d'origine, alors que l'entête a précisé "congelé sous atmosphère"?
Pourquoi ces résultats du 21 janvier portent ils le nom de fichier "AMP1501-66_AMP15-19_v2 rav moshe alloun", c’est-à-dire version 2 du 21 janvier, et en en tête la mention "annule et remplace, veuillez détruire l'exemplaire précédent"? Tout comme la lettre d'explication des résultats "Courrier Mr le rabbin Moshe. ALLOUN 21.01.151 numero 2"
Documents:
Analyse initiale 1 et 2 , Lettre fabricant Desmaris, contre analyse, courrier du laboratoire.

Le patrimoine français est bien défendu. (25 Février 2015)

Suite à l'histoire des quenelles de janvier 2015, nous avons écrit au producteur, la Maison Desmaris, "Entreprise du Patrimoine Vivant" pour comprendre en quoi la présence d'œufs de poule pouvait faussement positiver la recherche d'ADN de dinde.
Mr Desmaris, auteur de cette allégation dans un courrier du 14 janvier (http://www.kacher.fr/Desmaris20150122.pdf), a bien voulu nous répondre enfin,
"Je viens d’avoir le Rabin Alloun au téléphone
Je n’ai pas à vous répondre ni à vous lire
Merci de vous adresser directement au Rabin Alloun
Cordialement"
Nous avions estimé (http://www.kacher.fr/ActuK2015.htm#quenelles20150107) que le courrier dudit sieur du 14 janvier était loin d'être spontané et que " nul doute que les termes en ont été écrits à la demande de A.". Le nouveau courrier de Mr D semble directement sorti de la bouche du "rabbin".
Un tel refus d'explication semble navrant de la part d'un dirigeant d'entreprise.
Si un lecteur peut obtenir réponse, demandez lui aussi pourquoi les quenelles "qui contiennent 30%d'œufs" n'ont plus trace d'ADN de poulets ni d'œufs sur la contre analyse effectuée par le "rabbin".
Nous ne laisserons pas ces quenelles finir en eau de boudin.
Janvier 2016: Si l'affaire est close dans l'esprit de certains, elle reste pour nous un point d'interrogation, et nous sommes persuadés que nous aurons tôt ou tard l'occasion de tirer au clair les zones d'ombre.


Laitages.Notre cadeau de 'Hannoucah 5775 reloaded mai 2016

Ceci tient lieu de mise à jour pour notre page http://kacher.fr/Kdo_Hannukah73.htm "Cadeau de 'Hannoucah 5773"
Ne manquez pas:
Ce que nous croyons savoir sur les surveillances de produits lactés.

Plusieurs lecteurs nous ont demandé en cours d'année des références en matière de laitages au lait surveillé ('Halav Israël).
Un certain nombre de productions de rabbinats européens sont au dessus de tout soupçon pours leurs production lactées, et mazkirim lachevach:
Kedassia de Londres,
Machzikei Hadat d'Anvers
Rav Yossef Itshak Pewzner de Paris
Rav Yrmiahou Kohen de Paris pour ses fabrications en Italie
Rav Itshak Kats (KIF: Kehal Yereim Paris)
Rav Yechia Teboul de Lyon et Rav Itshak Belinow de Milan pour les fromages de la Société Mets et Traditions (France)
Rav Gross et le CAR pour une production de lait en pack faite en Pologne.
Enfin il y a eu cet été 2014 une production de fromage râpé au lait surveillé depuis la traite par le Rav Ralbag.

Pour plusieurs de ces références, nous avons des contacts avec soit les rabbins, soit les commerciaux, soit les surveillants.
Il existe bien d'autres productions, pour lesquelles nous n'avons pas de référent. Notamment pour les nouvelles productions.

Que ceux que nous avons oubliés nous pardonnent, et que Hashem pardonne à ceux que nous avons exclus, sachant que seul votre Rav peut vous renseigner sur la solidité (et la stabilité) d'une surveillance rabbinique.

Il convient pour compléter cette énumération de mentionner la surveillance de Ihoud HaRabbanim Mehadrin, IRK, sous la surveillance de Rav Yrmiahou Kohen et Rav Yaacov Haviv.
 


Scout un jour ...

La liste du Rav Wolff est re-reconduite officiellement, jusqu'en été 2016, précédée d'un avertissement qui en dit long:
NOUVELLE LISTE DES PRODUITS CACHER DE RAV WOLFF VALABLE JUSQU AU 30 AOUT 2015
ATTENTION TOUTE REPRODUCTION INTERDITE MEME SUR RÉSEAUX SOCIAUX OU BLOGS , VEUILLEZ SVP N'INDIQUER QUE LE LIEN INTERNET VERS CETTE PAGE

LA PRÉSENTE LISTE S'ADRESSE, À LEUR DEMANDE, AUX EEIF (Eclaireuses et Eclaireurs Israélites de France) DANS LE CONTEXTE PARTICULIER DE L'ÉLOIGNEMENT GÉOGRAPHIQUE D'UNE GRANDE COMMUNAUTÉ JUIVE, RENDANT AINSI DIFFICILE L'APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS SOUS SURVEILLANCE.

CETTE LISTE N'A DONC EN AUCUNE MANIÈRE VOCATION À REVÊTIR UNE PORTÉE GÉNÉRALE. ELLE N'A DE VALEUR QUE DANS L'IMPOSSIBILITÉ AVÉRÉE ET VÉRIFIÉE DE SE PROCURER DES PRODUITS ALIMENTAIRES SOUS SURVEILLANCE PERMANENTE.

CETTE LISTE A ÉTÉ RÉALISÉE PAR RAV ÉLIÉZER WOLFF, DAYAN D'AMSTERDAM, EN CONCERTATION AVEC LES RABBANIM ET ORGANISMES DE CACHEROUT OPÉRANT DANS DIFFÉRENTES USINES.

Elle est disponible sur le site http://www.chiourim.com/liste_des_produits_casher_du_rav_wolff_pour_eeif5491.html

... et ne représente pas la position de la Rédaction de K.Acher, si ce n'est dans son avertissement.
Après avoir cité l'avertissement de Rav Wolff en prologue de sa liste, nous avons parcouru la liste et trouvé un second avertissement en guise de conclusion:
<<
Il reste évident qu'à priori il faut acheter des produits avec une bonne surveillance rabbinique assurant le contrôle complet des ingrédients, du Halav Israël, du Bichoul Israël et du Afiat Israël. Il n'en reste pas moins que cette liste éditée pour les EI reste le fruit d'une enquête minutieuse que j'ai mené pour permettre à des jeunes, éloignés des centres de Tora et venant de différents horizons, de tenir le minimum commun, ainsi que le définissait Gamzon.
>>

Et dans la même logique, la liste des Antilles commence ainsi:
<< LISTE DE CACHEROUT POUR LA GUADELOUPE ET LA MARTINIQUE TENANT COMPTE DE L’ELOIGNEMENT GEOGRAPHIQUE DES ILES PAR RAPPORT A LA METROPOLE, RENDANT DIFFICILE L’APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS SOUS SURVEILLANCE.
>>

Difficile d'être plus clair.



Lire encore: Actualités de la cacherouth 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007  - 2008 - - 2009 - 2010 - 2011 -- 2012 -- 2013 -- 2014 -- 2015 -- 2016 ---- 2017

Un dossier préparé par K. Acher